Colloque international « Démocratiser le travail », 22-23 septembre 2016, Paris Ouest

FLYER Démocratiser le travail 22-23 sept 2016

La remise en cause de la division entre gouvernant et gouvernés dans les institutions du travail était centrale à l’époque de la naissance du mouvement ouvrier au XIXe, et le XXe siècle a expérimenté différentes formes de démocratie d’entreprise (aussi diverses que celles qui relèvent de projets d’autogestion ou des lois relatives à la négociation et à l’expression des salariés concernant leur conditions de travail). Sous ces différentes formes, la question de la démocratisation du travail constituait l’une des pièces essentielle de la critique du travail et des projets de transformation sociale. À la fin du siècle précédent, la question de l’emploi comme facteur d’intégration sociale a éclipsé celle du travail et la critique du travail n’a plus semblé être envisageable autrement qu’au prisme de la justice sociale. Mais il semble qu’aujourd’hui, la réflexion sur la démocratisation du travail soit en train de renaître de ces cendres, et cela selon différentes perspectives et en poursuivant différents objectifs.

Dans une perspective résolument interdisciplinaire, ce colloque souhaite réunir des spécialistes issus de la philosophie, de l’économie, de la sociologie, de l’histoire et des sciences de la gestion afin de confronter les différentes manières de penser la critique et la transformation du travail en termes de démocratisation, et cela en confrontant des modèles ou des expériences passées à des théorisation et des expérimentations actuelles. La première demi journée « Démocratie ouvrière et démocratie industrielle » cherche à faire ressortir certains paradigmes issus de l’histoire du mouvement ouvrier. La deuxième, « L’autogestion hier et aujourd’hui », se concentre sur l’histoire des expériences d’autogestion et sur les expérimentations actuelles de « récupération » d’usines. La deuxième matinée, « Réinventer la coopération », se penche sur les expérimentations et les utopies du travail commun ou autonome. La dernière séance de travail, «Modèles de démocratisation aujourd’hui», chercherait à discuter le sens que peut prendre l’idée de démocratisation lorsqu’elle est appliquée à l’entreprise, et à confronter des propositions contemporaines de démocratisation.
.

Date :
Jeudi 22 et vendredi 23 septembre 2016

Lieu :
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Bâtiment W, « Maison Max Weber », Amphithéâtre

Organisation :
Luca Paltrinieri et  Emmanuel Renault
Avec le soutien de l’ANR « PhilCenTrav » et de l’équipe Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact :
l.paltrinieri@gmail.com

 

Programme

Jeudi 22 septembre

.
9h30 : « Démocratie ouvrière et démocratie industrielle »

Ouverture : Luca Paltrinieri et Emmanuel Renault

Discutant –Président de séance : Edward Castleton (Université de Franche- Comté)

Franck Fischbach (CREPHAC, Université de Strasbourg), « Démocratie sociale et démocratie de conseils »
Vincent Bourdeau (Logiques de l’agir, Université de Franche-Comté), « Les aléas de la citoyenneté économique républicaine (1830-1870) : droit des associés ou droit des travailleurs ? Le cas de Léon Walras et Henri Cernuschi »
Alexis Cukier (Sophiapol, ANR PhilCenTrav), «Le paradigme de la démocratie industrielle. »
.

14h00 : « L’autogestion hier et aujourd’hui »

Discutante – Présidente de séance : Catherine Samary (Association Autogestion)

Frank Georgi (CHS, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Le mot et la chose : autogestion et démocratisation du travail dans la France des années 1960 et 1970 »
Sinuê Neckel Miguel (Universidade Estadual de Campinas), « Le labyrinthe de l’autogestion: la dynamique de l’expérience yougoslave ».
Maxime Quijoux (Printemps, CNRS/UVSQ) : « Quelle démocratie possible après les restructurations? Exemple de la CGT d’une imprimerie francilienne »
.

Vendredi 23 septembre

9h30 : « Réinventer la coopération »

Discutant – Président de séance : Stéphane Haber (Université Paris Ouest)

Muriel Prévot-Carpentier (Sophiapol, Université Paris Ouest) : « Pratiques coopératives et démocratisation : l’idéal au prisme du travail »
Isabelle Berrebi-Hoffmann (Lise-CNRS-Cnam, Université de Harvard), Michel Lallement (Lise-CNRS-Cnam) : « Etre seuls ensemble : culture de l’horizontalité et nouvelles formes de coopération au travail »
Antonella Corsani (ISST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) « Entreprendre pour coopérer »

.
14h00 : « Modèles de démocratisation aujourd’hui »

Discutant – Président de séance : Luca Paltrinieri (Université Rennes 1)

Sandrine Blanc (INSEEC Business School), Le libéralisme égalitaire peut-il penser la démocratisation de l’entreprise ? »
Emmanuel Renault (Sophiapol, Université de Paris Ouest) et Jean-Philippe Deranty (Macquarie University) : « Etendre ou radicaliser la démocratie ? »
Olivier Favereau (Economix, Université Paris Ouest), « (Re)penser le travail pour (re)penser l’entreprise »
Isabelle Ferreras (FNRS, Université Louvain-la-Neuve, Harvard Law School), «Sortir l’entreprise de la contradiction capitalisme/démocratie: la voie du moment bicaméral »

 

Affiche-programme Web Democratiser le travail 22-23 sept 2016

.

logo-ANR-300x128-1